Walk the Art


Les Insolites nous ont, cette fois-ci, fait découvrir les 14 oeuvres d'art disséminées dans l'espace public du Luxembourg.

Cette balade pédestre "Walk the Art "de deux heures, avec notre guide préférée Marie-France Beaulieu, de la Place Guillaume à la Villa Vauban nous a enchantés !

Malgré un temps incertain, notre petit groupe s'est retrouvé devant le Lëtzebuerg City Museum pour partir à la découverte de la première de ces oeuvres !


The lions (1931) by Auguste Trémont sur la Place Guillaume II.


Auguste Nicolas Trémont (31 décembre 1892 - 23 octobre 1980) était un peintre, sculpteur et médailler luxembourgeois.


Tout d'abord spécialisé dans les portraits, les images de Paris et les natures mortes, c’est en visitant le Jardin des Plantes, le jardin zoologique, qu’il s'est découvert une passion pour les sculptures d'animaux, avec une affection toute particulière pour les grands félins.


Plus tard dans sa vie, lorsqu'on lui a demandé pourquoi il avait choisi de représenter des animaux, il a répondu: «parce que c'était la tâche la plus difficile».


C'est durant les années 30 qu'il a sculpté à Paris deux grands lions en bronze qui ornent depuis 1938 l'entrée de l'hôtel de ville de Luxembourg.


Si vous êtes curieux vous pourrez vous approcher et voir les signatures du créateur et du Fondeur .

  • Sur le Lion de l'est , la signature d'A. Trémont / 1932 sur la queue et celle du Fondeur Hohwiller Paris sur la patte arrière droite.

  • Pour le Lion de l'ouest la signature d'A. Trémont / 1932 sur la queue et celle du Fondeur Hohwiller Paris sur la patte arrière gauche.




En route pour la 2ème oeuvre, The Doors of Cercle Cité by Sumo and Spike !

Grosse déception, l'oeuvre des graffeurs Sumo and Spike a été recouverte ! Tribut du Street Art éphémère , donc nous passons notre chemin, déçus de ne pas avoir pris de photos avant leur disparition, ET arrivons sur la Place du Puits Rouge (Roude Petz) où trône la 3ème oeuvre!


Hämmelsmarsch (1983) by Wil Lofy

La place du Puits-Rouge a connu de nombreuses transformations au fil des années.

À l’endroit où se trouvait auparavant le puits, une fontaine fut aménagée. Celle-ci installée durant l’été 1982, se verra agrémentée d’une statue inaugurée le 21 août 1982.


La statue, une sculpture en bronze, est l’œuvre de l’artiste luxembourgeois Will Lofy. Celle-ci est basée sur le thème du «Hämmelsmarsch» et repose sur un plan d’eau de forme octogonale bordé de pierres en granite rose.




Un groupe de musique, un joueur d'accordéon, un homme avec un cor, un homme avec un tambour et un homme avec un tuba, avec des moutons, la sculpture comprend également deux enfants sous un parapluie.

Ancienne tradition luxembourgeoise. Le club de musique local traverse la communauté pour inviter à une foire. Ils jouent le "Hämmelsmarsch" de Michel Lentz.

Auparavant, ils emmenaient des moutons avec eux (le mouton est Hammel en luxembourgeois, d'où le nom)




Le joueur d'accordéon est un autoportrait du sculpteur Wil Lofy. Vous remarquerez la position de ses doigts !!!!! pour la petite histoire, il fait face à l'ancienne pharmacie de la Place et ayant eu des différends avec le propriétaire, il lui montre, pour l'éternité, son désaccord 😂😂


Belle découverte quand on sait s'y attarder avant d'aller déguster un chocolat chaud chez Oberweis !


One City - One World (2017) by Joël Rollinger

Place du théâtre, le Kiosk


L'artiste a créé l'œuvre plaque par plaque dans son atelier pour les assembler ensuite sur les parois du kiosque. Elle a une surface de 140 m2.

L’œuvre se compose de multiples plaques d’aluminium que l'artiste a peintes à la bombe (120 bombes nécessaire pour cette réalisation) une par une dans son atelier.


Les scènes peintes couleurs pastel représentent en formes simplifiées différentes activités de la ville : des gens qui se promènent au marché, qui flânent dans les zones piétonnes, qui vont au théâtre ou qui se détendent dans le parc.




Restons sur cette place du Théâtre et découvrons une autre oeuvre d'art :


Les Saltimbanques by Bénédicte Weiss (1986-1987)


Sculpture monumentale en bronze qui représente la vie de théâtre, le jeu et le divertissement.

Un an pour réaliser cette sculpture monumentale qui orne désormais la place.

D’abord les figurines ont été façonnées en glaise en taille réelle, puis les négatifs, ensuite les positifs en cire perdue pour finalement couler les statues en bronze dans une fonderie en Italie. Un projet de très longue haleine.


Depuis 1987 ces statues amusent tant les autochtones que les touristes du monde entier et fêtent cette année leur 25e anniversaire de mise en place sur la Place du Théâtre.




On reprend notre marche pour se diriger vers le Parc Pescatore à Côté du Lift !


Le Passe Muraille by Jean-Bernard Métais





L’œuvre Passe muraille ou Chambre sensorielle est installée au-dessus de l’ancien réseau de casemates de la ville situé aujourd’hui à plusieurs mètres sous terre.


L’œuvre est une sculpture en bronze de 4 mètres de hauteur et de 7 mètres de diamètre, composée de deux hémisphères, à travers laquelle on pénètre.

Nous avons expérimenté le passage !

Ajourée de 8000 trous, nous avons pu entrevoir en transparence le paysage alentour et le soleil, pour cette fois présent, jouer avec la sculpture, même les sons en sont modifiés.

MAGIQUE, cette traversée 💙







16 rue des Capucins et dans la Grande Rue,

Vous pourrez admirer les oeuvres "Camouflages" de Spike, graffeur luxembourgeois, sur 50 armoires techniques dont quelques unes sur la Grande Rue.

SPIKE a réinterprété l'oeuvre de Ménard sur le pan de mur au 16 rue des Capucins

de façon à ce que l'on croit que les deux artistes ont travaillé ensemble, avec 28 ans d'écart 😉 BRAVO c'est réussi !!!


Toujours dans la Grand Rue, près de Exki

Admirons le Rêve de Pierre de Bertrand Ney (1996)

Fontaine monumentale en granit rose ! Tout un dégradé de couleurs dû au calcaire.

Poursuivons notre chemin et allons découvrir

La Grande Tempérance by Nikki Saint Phalle




Installée en 1995 pour l’année européenne de la culture au Luxembourg, “Nana” et ses formes opulentes n’ont pas toujours fait l’unanimité.

La sculpture avait même fait scandale lors de la procession de l’Octave en 1995.

Elle avait été cachée préventivement sous une bâche pour ne pas irriter les pèlerins.

Complètement restaurée, “Nana” trône désormais sur le parvis de la place “Um Piquet”.


L'onde by Jean-Bernard Métais



Située au niveau du sol historique du Fort Lambert, L'Onde fait écho à l'œuvre du Parc Pescatore, Le Passe Muraille, vu plus haut.

L'Onde élargit et transforme notre vision du fort historique situé en contre bas du niveau actuel du sol.



Dans le parc de la Villa Vauban, trois oeuvres nous attendent !


Enlacement by Lucien Wercollier


Sculpture en bronze patiné. Cet artiste luxembourgeois aime travailler le bronze en délicatesse, il privilégie les formes fluides, féminines et apporte une sensualité à ces oeuvres avec une patine sombre.


Mascaret by Liliane Heidelberger

« Mascaret » est exécutée en bronze, mesure 3 sur 3 mètres

C’est entre-autres dans l’atelier de Lucien Wercollier que Liliane Heidelberger, artiste d’origine française qui a vécu au Luxembourg, a travaillé pendant les années 1960. Elle a également été le disciple de Charles Kohl auquel la Villa Vauban consacre actuellement une exposition rétrospective.







Le Centaure by François Xavier Lalanne



Grand merci à Valérie pour le reportage photos 📷









201 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout